Publié le 5 mai 2017

Le SER et le Club ADEME International lancent une plate-forme commune des projets français EnR à l’international

Le Syndicat des Energies Renouvelables et le Club ADEME International élaborent une plate-forme interactive qui regroupe l’ensemble des projets à l’international portés par les entreprises françaises du secteur des énergies renouvelables. Le but de cette démarche est double. Il s’agit d’identifier les projets, matériels et services EnR proposés par les entreprises françaises à l’international et ainsi offrir une visibilité du savoir français dans ce domaine, pour les donneurs d’ordres institutionnels et potentiels partenaires en France et à l’étranger et de promouvoir le savoir-faire français sur la scène internationale.
Cette cartographie interactive bilingue est ouverte aux catégories suivantes : centres de R&D, ingénieries, porteurs de projet, fournisseurs de matériel, financement et entretien/maintenance. Elle est réservée aux acteurs français dont le siège social est situé sur le territoire national ou qui disposent d’une unité de fabrication implantée en France et exportant vers les marchés considérés. Les acteurs recensés doivent être en mesure de présenter à l’export une production matérielle ou immatérielle réalisée sur le territoire national.
Elle couvre les quinze filières suivantes: Bois énergie, Biogaz, Biocarburants, Chauffage de bois domestique, Valorisation des déchets, Eolien en mer, Eolien terrestre, Solaire photovoltaïque, Solaire thermique, Solaire thermodynamique, Géothermie, Pompes à chaleur, Hydroélectricité, Energies marines renouvelables, Stockage.
Afin d’être le plus fidèle et précis possible, sont envoyées à l’ensemble des entreprises françaises EnR des fiches-entreprises et des fiches projets destinés aux porteurs du projet ou aux prestataires sous-traitants. Chaque entreprise désirant figurer sur cet outil devra remplir une Fiche entreprise et, en fonction de son placement dans la chaîne de valeur, une Fiche projet (principal) ou une Fiche projet (sous-traitant). Les entreprises françaises qui interviennent en fournisseurs ou sous-traitance de partenaires étrangers sont invitées à compléter une fiche projet « Principal ». Ces fiches projets doivent être renseignées pour tous les projets à l’international dans lesquels ces acteurs sont impliqués.
Le résultat final tentera de s’inspirer -dans son ergonomie et sa présentation- de l’outil AFD (http://www.afd.fr/home/projets_afd).
http://www.clubinternational.ademe.fr/node/4283