france relance
Pexe » Actualités » Le plan France Relance et la transition écologique

Le plan France Relance et la transition écologique

Le Gouvernement a lancé, le 3 septembre, un plan de relance historique de 100 milliards d’euros dont 30 milliards d’euros entièrement consacrés à la transition écologique pour redresser l’économie et construire la « France de demain ». Inscrit dans la continuité des mesures de soutien aux entreprises et salariés lancées dès le début de la crise de la Covid-19, ce plan vise à transformer l’économie et à créer de nouveaux emplois. Il repose sur trois piliers : l’écologie, la compétitivité et la cohésion et son objectif est de faire de l’écologie le principal levier de la reprise et de la transformation de notre économie.

30 milliards d’euros destinés au financement de la transition écologique

France Relance, investit 30 milliards d’euros pour soutenir la transformation écologique de tous les secteurs particulièrement émetteurs de gaz à effet de serre, qu’il s’agisse des transports, des bâtiments, de l’énergie, de l’industrie ou encore de l’agriculture. Il vise également chacune des cibles : entreprises, collectivités locales, ménages.

Les 3 principaux objectifs de la transformation écologique :

Baisser les gaz à effet de serre des secteurs les plus émetteurs : transports, bâtiments, industrie, agriculture…
Soutenir les secteurs d'avenir en misant sur les technologies vertes : hydrogène, recyclage, agroécologie…
Protéger la biodiversité et lutter contre l'artificialisation des sols

Dans le détail, les transports bénéficieront de près de 11 milliards d’euros au total, dont plus de la moitié pour le secteur ferroviaire. Ainsi, ce sont 4,7 milliards d’euros qui iront aux petites lignes et au fret. Afin de soutenir les transports en commun et l’accélération du plan vélo, le Gouvernement prévoit 1,2 milliards d’euros. À cela s’ajoute, d’une part, des aides à l’achat de véhicules moins émetteurs et à l’installation de bornes de recharge pour un montant total de 2 milliards d’euros, d’autre part, de la recherche et développement dans les secteurs automobile et aérien.

En ce qui concerne la rénovation écologique des bâtiments, près de 7 milliards d’euros seront investis, dont 4 milliards pour les bâtiments publics et 2 milliards qui visent à accélérer les rénovations globales des logements et mieux aider les bailleurs et copropriétés. Cela passera notamment par l’aide MaPrimeRénov’, qui sera accessible à tous les Français dès le 1er janvier 2020. En plus de cela, s’ajoutent 500 millions d’euros pour des rénovations lourdes du parc social et 200 millions d’euros pour les TPE et PME.

Le 3e domaine d’intervention concerne les innovations énergétiques avec un investissement d’un total de 9 milliards d’euros pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Ainsi, 2 milliards d’euros seront mobilisés pour faire émerger une filière d’hydrogène vert et seront complétés par 5 milliards d’euros d’investissements additionnels d’ici 2030. Pour la décarbonation de l’industrie, 1,2 milliard d’euros seront mobilisés pour accélérer le développement de la chaleur renouvelable. Le verdissement des entreprises se fera également en s’appuyant sur le plan
climat de Bpifrance
, pour un montant de 2,5 milliards d’euros.

Enfin, la transition agricole rassemblera un budget de 1,2 milliard d’euros, dont 400 millions d’euros d’aides pour développer une alimentation plus saine et plus locale – en soutenant les certifications haute valeur environnementale (HVE), les circuits courts, ainsi que les projets alimentaires territoriaux. Il y aura également 250 millions d’euros destinés à accélérer le renouvellement des équipements agricoles, ce qui permettra de diminuer l’utilisation de pesticides. S’y ajouteront 250 millions d’euros pour moderniser les abattoirs et encourager l’élevage en plein air et le bien-être animal, et 200 millions d’euros pour aider les forêts à mieux s’adapter au changement climatique.

Un montant de 2 milliards d’euros est également prévu pour le développement de l’économie circulaire (tri à la source des biodéchets, modernisation des centres de tri, valorisation des déchets).

Enfin, des aides pour la biodiversité et le renforcement de la résilience sont mobilisées, avec la rénovation accélérée de réseaux d’eau et de stations d’assainissement, notamment outre-mer, ou encore des actions de protection dans les parcs nationaux, ou encore la lutte contre la bétonisation via, notamment, la création d’un fonds de 300 millions d’euros pour accélérer la réhabilitation de friches.

Retrouvez le document de toutes les mesures de relance proposées par le gouvernement (pages 9 à 117 consacrées à l'écologie) Téléchargez

25 milliards d’euros pour les TPE/PME

Une attention particulière est portée aux TPE et PME pour la relance. En effet, la relance de l’économie devra passer par une reprise durable
de leur activité parce qu’elles représentent un tiers de l’activité (en chiffre d’affaires) des entreprises françaises. Les TPE/PME seront ainsi directement bénéficiaires de certaines mesures : rénovation énergétique, numérisation des TPE/PME, création de foncières pour redynamiser les
commerces de centre-ville, baisse des impôts de production.
Elles
seront ainsi directement bénéficiaires de certaines mesures : rénovation thermiques des bâtiments (200 millions), emplois des jeunes, etc. Au total, plus de 25 Md€ bénéficiera aux TPE-PME.

Les chiffres clés des aides aux entreprises par le Gouvernement :

Les autres aides à disposition des éco-entreprises

Les primes à l’embauche pour les jeunes

Face aux conséquences économiques de la crise sanitaire qui touchent de plein fouet les jeunes, plusieurs mesures d’aide à l’embauche sont proposées aux entreprises par le Gouvernement dans le cadre du plan « #1jeune1solution » : prime à l’embauche, prime à l’alternance, prime à l’embauche pour les travailleurs handicapés. Au total, jusqu’à 4 000€ d’aides sont proposées à toute entreprise voulant recruter un jeune de moins de 26 ans.

La Direccte IDF organise un Webinaire à ce sujet le mardi 6 octobre 2020, de 16h à 17h. Gaëtan RUDANT, le directeur régional de la Direccte Ile-de-France, répondra à vos questions en direct.

Inscrivez-vous au webinaire >>>>>

Green Deal / Europe /Horizon2020

Prenez contact avec votre Point de Contact National pour vous référencer.
Les P.C.N. proposent une page Web dédiée à la recherche et à l’offre de compétences pour l’appel Horizon 2020 Green Deal publié le 18 septembre 2020 et clôturé fin janvier 2021. L’idée ? Vous aider à former ou compléter votre consortium.

Cliquez ce sur lien pour obtenir plus d’informations >>>>>

Le Plan climat lancé par la Banque des Territoires et Bpifrance

Dans la continuité du plan de relance officialisé le 3 septembre par le gouvernement, la Banque des Territoires et Bpifrance ont annoncé le 9 septembre 2020 le lancement d’un Plan climat 2020/2024 commun de près de 40 Md€ pour accélérer la transition écologique et énergétique des entreprises et des territoires.

Lire l’article du PEXE à ce sujet >>>>>

2 Appels à projets et 1 AMI pour la décarbonation de l'Industrie opérés par l'ADEME dans le cadre du Plan de Relance

Lire l’article du PEXE à ce sujet >>>>>

Newsletter Contact
Boutons / close Created with Sketch.
Boutons / close Created with Sketch.
PEXE - Les éco-entreprises de France
31 bis, rue des Longs prés
92100 Boulogne-Billancourt
Tel:(33 0)1 49 10 64 25