Publié le 12 février 2018

Un groupe de travail Génie écologique en PACA

Pour répondre à une demande forte, le groupe de travail de la filière Génie écologique de la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur a été officiellement lancé en ce début d’année, porté par la DREAL PA-CA, la DIRECCTE et l’AFB. L’objectif est de détecter les freins existants et les leviers manquants pour amplifier l’activité économique et développer les emplois liés au génie écologique en région PACA.
Cinq ateliers thématiques ont été constitués pour répondre à ces questions et proposer des actions prioritaires sur lesquelles les acteurs régionaux doivent travailler collectivement. Plusieurs enjeux avaient été pré-identifiés : commande publique, marchés et sensibilisation des maîtres d’ouvrages ; visibilité de la filière régionale et systèmes de reconnaissance ; mise en œuvre de la séquence ERC ; efficacité des mesures préconisées et partage de bonnes pratiques ; formation et compétences, recherche.
Présidé par Julien Viglione, gérant d’Eco-Med et vice-président de l’UPGE, le groupe de travail GE-PACA a pour ambition de devenir un moteur pour la filière du génie écologique confrontée à de nombreuses difficultés dans une région où les écosystèmes sont à la fois particulièrement riches et en danger. Pour sa première réunion fin janvier à Aix en Provence, il a rassemblé une soixantaine de participants : entreprises (grandes et petites), bureaux d’études et experts locaux.