Publié le 11 février 2020

Bilan d’une première année réussie pour ALLICE

 

Après sa première année d’existence, ALLICE, Alliance Industrielle pour la Compétitivité et l’Efficacité Énergétique, est fière d’annoncer son bilan 2019.

Six études, approfondissant différents enjeux de l’efficacité énergétique dans l’industrie, ont été réalisées et accueillies avec enthousiasme par ses adhérents. ALLICE a également organisé avec succès deux manifestations techniques et scientifiques sur les thèmes de la Conception Optimale de Procédé/Site et des Pompes à Chaleur Haute Température.

Cette dynamique continue en 2020 avec l’accompagnement de projets collaboratifs innovants et le lancement de deux nouvelles études :

  • Panorama des méthodologies de couverture de risques de financement des projets d’efficacité énergétique
  • Potentiel de l’électrification des procédés pour l’industrie.

Les études ALLICE réalisées en 2019

  • La récupération de chaleur sur buées industrielles – La revalorisation de la chaleur fatale est un enjeu majeur dans l’industrie. Cette étude évalue le gisement disponible dans les buées (sécheur, cuisson), analyse les contraintes de récupération et recense les technologies adaptées.
  • La performance des échangeurs de chaleur équipant les procédés industriels – Cette étude dresse un état de l’art de la récupération de chaleur sur procédés industriels, en visant en particulier les fours et séchoirs industriels dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la métallurgie et de l’industrie du verre.
  • Les Energy Management System (EMS) – Liée au développement du numérique et des méthodes d’analyse de données, l’offre  commerciale sur le marché français est abondante et diversifiée. Cette étude classifie les fonctionnalités selon les  besoins client.
  • Les technologies de machines frigorifiques avancées – La production de froid dans l’industrie est très majoritairement assurée par des systèmes à compression. Cette feuille de route recense l’ensemble des technologies alternatives existantes ou en développement et évalue leur marché technique.
  • La modélisation des phénomènes de séchage – Cette étude présente une analyse bibliographique et une proposition de modélisation des phénomènes liés au séchage dans un séchoir industriel.
  • Les batteries à flux – Le stockage de l’énergie électrique est un enjeu majeur pour lever les contraintes liées à la transition énergétique. Il permet aux industriels d’optimiser leurs consommations en fonction de l’offre réseau (et donc des prix), de s’effacer à la demande des transporteurs ou, plus directement, d’intégrer des énergies renouvelables dans leurs usines. Encore peu connues du marché français, les batteries à flux offrent une alternative aux batteries Lithium-Ion. Cette étude dresse un état de l’art des technologies de batteries à flux, afin de recenser l’offre technologique, les acteurs et les principales applications.

—————————————

Présentation d’ALLICE

ALLICE, Alliance Industrielle pour la Compétitivité et l’Efficacité Énergétique, est une structure dédiée à l’efficacité énergétique dans l’industrie.

Sa mission est de dynamiser la compétitivité de la filière en accompagnant l’émergence de projets collaboratifs innovants et en rassemblant les acteurs de l’offre et de la demande, les centres de compétences et les prescripteurs dans une approche transverse.

ALLICE a été créée à l’initiative du CETIAT qui s’est associé au Cetim, au CTCPA et à ENEA Consulting. Labellisée projet pilote par l’Alliance Industrie du Futur, ALLICE est soutenue par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) et par la Direction Générale des Entreprises (DGE) du Ministère de l’Économie et des Finances.

Pour en savoir plus : https://www.alliance-allice.com/