Publié le 14 avril 2016

Forum national des éco-entreprises Discours de clôture

Discours de clôture
Jean-Claude Andreini
Président du PEXE
20160407_063_Forum national des éco entreprises

 

– Aujourd’hui il y a eu 1200 rdv entre des éco-entreprises, des grands comptes, des acteurs de l’innovation, des investisseurs, des référents institutionnels. Une vraie ruche. 40 entreprises innovantes ont pitché devant des donneurs d’ordre qui représentent leur marché. Vous avez également été nombreux à participer aux ateliers de haut niveau sur le développement des éco-entreprises à l’international ou sur le financement de l’innovation.

– Lorsqu’on est engagé dans une aventure collective comme le PEXE, c’est pour rendre possible des évènement comme celui-ci : concret, centré sur les besoins des acteurs, exigeant.

– Je tiens à remercier les réseaux du PEXE, clusters, pôles de compétitivité, fédérations professionnelles qui œuvrent au quotidien pour favoriser le développement de la filière, pour accompagner toutes nos entreprises. Merci à eux pour leur implication dans la réussite du Forum

– Beaucoup de chemin a été parcouru depuis le premier Forum national des éco-entreprises. Nous sommes, alors que se termine cette 7ème édition, à un moment particulier pour nos métiers. Nous sommes désormais une filière reconnue, pour son dynamisme, pour son apport à la croissance et à l’emploi, pour son rôle déterminant à jouer dans la transition énergétique et écologique. Le monde entier était à Paris il y a 4 mois pour la COP, ça donne aux acteurs français – pouvoirs publics, industriels, territoires, un élan. Et une responsabilité.

– Les enjeux sont importants, il s’agit de changer d’échelle dans la transition écologique. Et il s’agit pour nous de développer et de déployer une offre environnementale et énergétique qui favorise l’emploi et la création de richesse dans nos territoires. La concomitance entre la loi Notre et la loi TEPCV amène des changements importants – nouveaux objectifs, sur de nouveaux périmètres avec de nouvelles compétences, … et souvent avec de nouvelles personnes. C’est le moment de valoriser les réussites, les bonnes pratiques qui peuvent être transposées, de défendre ce qui marche. Le panorama des cleantech réalisé par Greenunivers, EY et le PEXE et présenté ce matin s’inscrit dans cette démarche. La table ronde sur les territoires cet après-midi y était expressément consacré.

– Une autre tendance forte marque cette période : la montée en puissance du monde numérique avec son potentiel dans la collecte, la gestion et l’analyse des données. Et les gains d’efficacité qui y sont associés. Les évolutions dans nos métiers vont être majeures, de nouvelles chaines de valeur vont émerger. Des opportunités immenses également. A condition qu’on s’en saisisse. C’était l’objet de la dernière table ronde.

– Le Forum est également dédié à la réflexion collective, à l’échange, un temps pour se projeter ensemble. Je remercie l’ensemble des intervenants pour la qualité de leurs interventions et de leurs témoignages.

– Le PEXE est résolument engagé à peser de tout son poids pour favoriser le développement de notre filière.

– Je remercie chaleureusement tous nos partenaires, publics et privés pour leur soutien. Je remercie également tous les grands comptes qui ont participé et ont joué le jeu de la convention d’affaire et des vitrines de l’innovation.